Jour 32 – Vega de Valcarce – 25 km – Total : 617,5 km

Visualiser le trajet sur le site espagnol «Consumer Eroski – Partie A»
Visualiser le trajet sur le site espagnol «Consumer Eroski – Partie B»

Départ à la noirceur. Et c’est pas chaud. Je me tape un bon 25 km. Je suis franchement très contente de moi. Il faut dire qu’après 32 jours, mes jambes semblent décidées à me laisser tranquille. Elles ont compris que même si elles me font des malheurs, je vais marcher quand même. happy

DSCN2156

Le chemin est encore très beau. Il faut dire que la Galice n’est pas loin. Il y a de grands vignobles partout et je longe de belles rivières. Je suis encore et toujours seule pour marcher. J’aime bien.

Mon «Miam-Miam Dodo» me conseille une albergue brésilienne. Une fois devant, je ne suis pas rassurée mais bon, on va voir. J’ai pris la bonne décision car à l’intérieur, c’est sensationnel. La musique brésilienne et la chaleur du décor finissent de me convaincre. Il n’y a pratiquement personne dans le dortoir. Je prends une bonne douche à l’eau très chaude. Ahhhhh !

À l’extérieur, il y a des hamacs et une belle terrasse. Je regarde les pèlerins qui passent droit devant ce beau refuge uniquement en raison de son apparence extérieure. Quel beau séjour ils ratent. J’apprendrai d’ailleurs plus tard que l’autre refuge était très ordinaire. J’aurai aussi droit au souper brésilien fait par l’hospitaleros, une brésilienne qui parle français et qui est vraiment très amusante.

Le souper est très bon et tout le monde a du plaisir. Finalement, un ou deux autres pèlerins seulement viendront se joindre à nous alors le dortoir est pratiquement vide. Ça ne ronflera pas beaucoup cette nuit !